Quels changements va apporter l’introduction de la PDA dans les EHPADs?

10 mai 2022by retinco0

Aujourd’hui approximativement 2500 pharmacies se sont équipées en PDA et 92% d’entre elles offrent cette prestation exclusivement aux EHPADs. Ce chiffre montre, entre autres, que cette démarche est majoritairement perçue et consacrée au suivi des traitements et au bien-être des personnes âgées.

Pourquoi les EHPADs se tournent de plus en plus vers la PDA ?

Les EHPADs sont les principaux bénéficiaires de cette démarche PDA de par le fait que beaucoup de patients ont des difficultés pour prendre leurs traitements de manière autonome, régulière et ce, sans se tromper.

Il y a donc un suivi et une collaboration entre les pharmacies, les EHPADs ainsi que les infirmières.

Les EHPADs manquent également de pharmacies en usage interne, peuvent avoir des contraintes budgétaires et souvent même du manque de personnel. La PDA peut donc facilement se substituer aux services médicaux internes des EHPADs.

La PDA est-elle sécurisée et contrôlée ?

La PDA est contrôlée et inscrite dans le code de la santé publique et peut être organisée par un professionnel de santé lorsqu’un patient ou un médecin en fait la demande.

Il y a donc une sécurité ainsi qu’une approbation des organisations de santé.

L’avantage de la PDA pour les patients en ehpad est avant tout le suivi des ordonnances par des pharmaciens.

En effet, cette démarche est suivie par des professionnels de santé permettant une confiance totale dans la délivrance des médicaments.

Des innovations pour consolider le suivi de la PDA ?

Il existe aujourd’hui des logiciels qui permettent une organisation et un suivi total de chaque patient. De plus en plus de pharmaciens se munissent de ce genre d’innovations pour une traçabilité complète depuis l’ordonnance.

C’est le cas du logiciel proposé par My Pill Dose commercialisé par l’entreprise RETinCO qui possède de nombreuses caractéristiques en adéquation avec les besoins des patients en ehpad.

Cette assistance est favorisée par une historisation complète de chaque résident en ehpad sur le logiciel. Celle-ci indique également la prise ou non de médicaments, le moment où il a été pris, les dates de péremptions, les notices des médicaments du patient et les raisons.

Le suivi est donc complet pour éviter la moindre marge d’erreur.

D’autres innovations sont actuellement en cours ?

Il se développe actuellement des robots qui viennent favoriser la gestion de ce genre de logiciels. Ces nouvelles technologies permettent une préparation des doses à administrer encore plus rapide et plus précise des médicaments. Ces innovations favorisent la PDA notamment aux EHPADs. Ils s’interfacent avec les logiciels My Pill Dose pour une meilleure efficacité.

Ainsi, la délivrance des médicaments est automatique et couplée à l’intelligence artificielle. Cela permet au pharmacien d’être plus rapide et très précis dans la préparation.

De surcroit, il peut distribuer ces médicaments au personnelle soignant de plusieurs EHPADs à la fois.

La PDA est donc un véritable avantage pour les EHPADs ainsi que pour les pharmaciens. Ces patients qui nécessitent un suivi particulier sont accompagnés plus facilement grâce à cette méthode. De plus, La marge d’erreur de la PDA par les pharmaciens diminue donc fortement.

De ce fait, le suivi est bien plus précis et contrôlé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *